Apprendre les techniques du psychomarketing : comment pratiquer la psychologie en marketing ?

Psycho marketing

La psychologie et le marketing vont de pair ! Le comportement humain est bien évidemment lié aux études du cerveau. Donc, pour réussir sa stratégie marketing, il faut avoir un bon bagage en psychologie. Vous devez apprendre certains outils comme : l’acquisition du client, le marketing mix, la matrice BCG …

En gros, il faut s’intéresser sincèrement à votre catégorie visée et de vous mettre constamment à la place de vos clients ou potentiels clients. Aujourd’hui, dans l’article qui suit, nous allons vous expliquer qu’est-ce que le psychomarketing ? Quelles sont les techniques à utiliser pour vendre plus ? Comment mieux vendre ? Et bien plus encore. Donc, sans plus tarder, voici tout ce que vous devez savoir.

Qu’est-ce que le psychomarketing ?

Le psychomarketing est une nouvelle dimension de marketing. Elle s’intéresse toujours aux consommateurs, mais plus précisément, de leur côté psychologique. L’objectif est de déceler avec exactitude, qu’est-ce qui motive le client ou le potentiel client à acheter. Qu’est-ce qui le pousse à prendre sa décision ?

Le psychomarketing est utilisé dans le domaine de la publicité en premier lieu. Son utilisation a, par la suite, été intensifiée avec l’apparition du neuromarketing.

Vendre mieux pour vendre plus

Donc, vous l’avez compris, pour être efficace, le marketing doit se baser sur la psychologie du client ainsi que tous ses mécanismes psychologiques.

Psycho marketing

PS : le psychomarketing est complètement différent du prix psychologique.

Donc, pour comprendre ses clients, il faut se baser sur 3 points essentiels :

  • Quel vocabulaire utilisé ?
  • Quels sont les arguments qui peuvent convaincre le client ?
  • Quels sont les besoins qui concernent le plus le client ?

Donc, pour élaborer sa stratégie marketing, il faut se baser sur ces points essentiels. Effectivement, prendre une décision révèle de notre psychique. Nos actes déterminent qui nous sommes. C’est pourquoi, dans le secteur du marketing, plusieurs méthodes ont été élaborées pour comprendre le côté comportemental du client, comme la méthode ELMR par exemple.

En répondant aux questions que nous venons de citer plus haut, vous allez traverser un long chemin dans le processus de prise de décision de votre client. Vous allez pouvoir comprendre son comportement pour mieux élaborer vos campagnes de marketing.

Donc, pour que vos stratégies soient à la fois efficaces, et pertinentes, vous devez cibler les vrais besoins de la communauté visée.

Comment savoir reconnaître un besoin ?

Si vous travailler dans le domaine du marketing, vous avez certainement déjà entendu parler de la fameuse Pyramide de Maslow.

La pyramide de Maslow est composée de :

  • Des besoins physiologiques,
  • des besoins de sécurité,
  • des besoins d’appartenance,
  • des besoins d’estime,
  • des besoins de réalisation.

Donc, pour que tomber sur le besoin exact de votre client, il faut satisfaire les différents besoins cités ci-dessus.

Les experts en marketing n’arrivent souvent pas à surmonter l’épreuve du : besoin d’appartenance. En fait, les êtres humains sont des créatures qui vivent en communauté, et bien que cette communauté a aujourd’hui évoluée, on ressent toujours le besoin d’appartenir à une “tribu”. Un groupe de personne qui partage les mêmes idées et les mêmes croyances par exemples, un groupe de supporteur, des végétariens, des indépendantistes, des régionalistes, des communautés religieuses, des geeks …

Ce sont là, des exemples, du besoin d’appartenance. Il est d’ailleurs, plus facile d’étudier une tribu ou un groupe de personne, plutôt que d’étudier les clients uns à un, c’est donc, là, une magnifique opportunité de psychomarketing.

On prend l’exemple de la communauté Apple. Apple est bien plus qu’une marque de téléphone aujourd’hui, elle a réussi à créer une véritable communauté autour de sa fameuse pomme. Cette marque ne vend pas des smartphones, des macs ou des smartwatch uniquement, elle satisfait des besoins d’appartenance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *