Négociation « seniors » : partenaires sociaux prêts à embrasser large

Négociation « seniors » : partenaires sociaux prêts à embrasser large

NEWS

La première séance de négociation interprofessionnelle sur l’emploi des seniors a eu lieu au siège du Medef. Les prochaines réunions auront également lieu à cette adresse. Les discussions se dérouleront en trois phases, avec pour objectif de dresser un diagnostic sur plusieurs thèmes, dont le compte épargne-temps universel, l’emploi des seniors et la progression des carrières professionnelles.

La CFDT est la seule à soutenir le compte épargne-temps universel

La négociation débutera début février avec un premier texte visé pour un mois plus tard et une conclusion prévue le 26 mars. Les syndicats et le patronat s’attendent à un accord global concernant les seniors, estimant que tous les sujets sont liés, sauf celui du Cetu défendu par la seule CFDT. Plusieurs propositions ont été avancées, notamment par FO qui a rendu public une liste de revendications comprenant le droit à la reconversion en cas d’exposition à des risques professionnels, des cotisations forfaitaires pour les entreprises en cas de séparation, ainsi que le temps partiel ou le congé de fin de carrière.

Ingérence du gouvernement

Le Medef souhaite améliorer le taux d’emploi, à tous les stades de la carrière professionnelle. Ils se concentrent sur les parcours professionnels et veulent éviter toute interférence du gouvernement dans leurs négociations. Les partenaires sociaux étudient également certaines idées proposées par le gouvernement, comme les ruptures conventionnelles ou le droit au temps partiel.

Négociation « seniors » : partenaires sociaux prêts à embrasser large

Auteur chevronné d’articles entrepreneuriaux, je partage une expertise affûtée sur les tendances d’affaires via des analyses pointues. Mon parcours illustre mon engagement à fournir un contenu professionnel et instructif pour stimuler l’inspiration dans le monde entrepreneurial.