pole emploi

Réinscription Pôle Emploi : comment procéder ?

A LA UNE Entreprendre

Plusieurs raisons peuvent motiver un demandeur d’emploi à se désabonner de Pôle emploi. Mais, suite à un licenciement, à une rupture de contrat ou à une radiation d’une fonction, celui-ci peut décider de s’inscrire à nouveau sur le site. Les démarches pour une réinscription Pôle emploi sont très simples. La plateforme dispose d’un formulaire d’inscription ou de réinscription pour les nouveaux demandeurs et pour les anciens inscrits. Découvrez comment procéder à une réinscription Pôle Emploi.

Dans quels cas faut-il se réinscrire à Pôle emploi ?

Un demandeur d’emploi peut se lancer dans une réinscription à Pôle emploi pour plusieurs raisons. Cela peut subvenir après un licenciement, une fin de contrat à durée déterminée, une démission autorisée suite à un retour à l’emploi, une rupture conventionnelle, une fin de contrat de mission ou encore la fin de la période de radiation.

Quelle procédure suivre pour se réinscrire à Pôle emploi ?

La réinscription à Pôle emploi peut se faire dans une agence ou sur le site internet de Pôle emploi. La première option permet au demandeur d’emploi de rencontrer un conseiller. Quant à la deuxième option, il n’a pas besoin de se déplacer. Il peut se réinscrire en utilisant sa tablette, son portable ou son ordinateur. Pour ce faire, il doit se rendre sur le site de l’agence.

Pour se connecter à la page d’accueil et accéder au formulaire d’inscription, il faut nécessairement disposer d’un identifiant. Celui-ci est remis à chaque utilisateur lors de sa première inscription. Une fois ces codes renseignés, l’internaute peut maintenant remplir le formulaire de réinscription. En remplissant ce formulaire, il doit prendre la peine de préciser les informations relatives aux demandes d’indemnités de chômage.

L’étape suivante est un entretien de réinscription selon la date fixée. Durant l’échange avec un agent de pôle emploi, le demandeur d’emploi doit présenter un dossier complet de demande de réinscription. L’autre option est de composer le 3949 pour se réinscrire. Dans ce cas, le conseiller pôle emploi précisera la date de l’entretien de réinscription tout en précisant les documents à apporter au rendez-vous.

Les pièces à apporter à l’entretien de réinscription

Au cours d’un entretien avec un conseiller Pôle emploi, le demandeur d’emploi doit avoir sur lui les documents suivants :

  • une carte d’identité ;
  • une photocopie de la carte vitale ;
  • un CV ;
  • une copie du relevé d’identité bancaire ou une attestation d’employeur ;
  • les documents qui justifient le parcours professionnel du demandeur. Il s’agit de l’attestation d’arrêt maladie, de l’attestation pôle emploi, du bulletin de salaire

La réinscription à pôle emploi devient effective lorsque le conseiller valide le dossier. Après cela, le demandeur d’emploi peut à nouveau profiter de tous les avantages de l’agence.

Pôle Emploi : quelques notions à savoir

Pôle Emploi est une agence qui dispose de quelques principes que tout demandeur d’emploi doit savoir.

Actualiser sa réinscription tous les mois

L’agence pôle emploi conseille à ses abonnés d’actualiser ou de renouveler tous les mois leur inscription sur la liste des demandeurs d’emploi. En cas de modifications de situation susceptibles d’affecter ses droits ou la disponibilité des allocations chômage, il est important de le notifier à l’agence.

Réinscription sur pôle emploi après une radiation : comment faire ?

Les demandeurs d’emploi doivent véritablement montrer leur détermination de retrouver un emploi. C’est la condition pour bénéficier des allocations et des indemnités Pôle emploi. Ils doivent aussi actualiser leur profil.

Un abonné qui ne témoigne pas une attention particulière à son dossier peut se voir retirer de la plateforme. Il peut être aussi radié s’il ne respecte pas certaines conditions d’utilisation du site.

Les personnes qui ont trouvé un emploi ou qui ont retrouvé une situation stable peuvent mettre une pause à leurs allocations.

Toutefois, les personnes radiées disposent de deux mois pour contester leur radiation. Pour le faire, elles doivent présenter les justificatifs de leurs manquements.

Si Pôle Emploi accepte la demande du concerné, celui-ci peut se réinscrire sur la plateforme. De même, s’il retrouve son emploi, mais connait quelque temps après un licenciement ou une rupture de contrat, il peut se réinscrire sur Pôle Emploi dans une durée de moins de 6 mois. Les démarches sont véritablement simplifiées.

L’organisme a prévu un formulaire d’inscription et de réinscription à remplir sur sa plateforme. Toutes ces démarches sont à effectuer en ligne. Le dossier sera ensuite traité par l’agence.

La réinscription sur Pôle Emploi dans une durée de moins de 6 mois

Les démarches de réinscription sur Pôle Emploi dans une durée inférieure à 6 mois sont beaucoup plus simples. Le demandeur d’emploi doit juste se reconnecter à son compte sur le site officiel de Pôle Emploi. Une fois connecté, il doit remplir les différents formulaires que propose la plateforme.

Après avoir rempli dûment ces formulaires, l’agence valide automatiquement la réinscription. La particularité ici : l’intéressé n’a pas besoin de se rendre à un entretien avec un conseiller Pôle Emploi.

Il existe aussi une seconde option qui consiste à appeler le 39 49. Il faudra juste suivre les différentes instructions du conseiller.

Quelles sont les aides Pôle Emploi pour les entrepreneurs ?

Pôle Emploi propose plusieurs aides aux personnes en situation de chômage. Il s’agit de l’accompagnement à la reprise d’entreprise (NACCRE). Ce financement est dédié aux demandeurs de travail qui éprouvent des difficultés d’insertion professionnelle.

La seconde aide de Pôle Emploi est l’ARCE ou l’aide à la reprise ou à la création d’entreprises. Celle-ci consiste à donner des indemnités chômage sous forme de capital aux entrepreneurs. Cette aide prend en compte 45 % du montant total des indemnités chômage non attribuées. Ce financement est destiné aux demandeurs d’emploi qui bénéficient déjà d’une allocation d’aide au retour d’emploi ou de l’ARE.

L’autre aide est l’aide aux créateurs et repreneurs d’entreprises. Elle constitue une exonération de charges sociales attribuées aux entrepreneurs pendant une durée d’un an d’activité.

Par ailleurs, Pôle Emploi propose aussi une allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) aux personnes qui sont privées de travail ou qui sont licenciés involontairement.

Pôle Emploi a prévu également une aide pour financer la formation des demandeurs d’emploi. Il s’agit de l’aide individuelle à la formation (AIF). Elle couvre les frais de déplacement, d’hébergement ou de repas de l’apprenant. D’autre part, l’organisme propose une allocation d’aide au retour à l’emploi formation (AREF) aux personnes qui suivent une formation validée par Pôle Emploi.