Comment le coaching en management peut dynamiser vos équipes : un outil essentiel pour les managers

Comment le coaching en management peut dynamiser vos équipes : un outil essentiel pour les managers

ENTREPRENDRE

Il peut être très utile lorsque vos employés sont bloqués dans leur travail. Quand cela se produit, il est normal qu’ils deviennent nerveux et que leur performance en souffre. En tant que manager, votre rôle est de créer une cohésion d’équipe et de les aider à atteindre leurs objectifs.

La première étape pour manager efficacement est de les écouter. L’écoute active peut vraiment motiver votre équipe. Cependant, parfois, ce n’est pas suffisant. En tant que manager-coach, vous devez aider chaque collaborateur à fixer des objectifs et à trouver des solutions par eux-mêmes.

Lorsqu’ils trouvent eux-mêmes ce qu’ils doivent faire, ils sont plus motivés à agir. En revanche, lorsqu’une idée leur est imposée, ils peuvent être plus réticents à la mettre en œuvre. Votre rôle en tant que manager est alors d’aider la personne à trouver sa voie et de diriger efficacement son équipe pour atteindre les objectifs fixés.

Pour mettre en pratique cet outil de management, je vous propose un plan d’action en 5 étapes pour favoriser l’esprit d’équipe et gérer les situations difficiles :

  • Écoutez activement vos collaborateurs
  • Aidez-les à fixer des objectifs
  • Encouragez-les à trouver des solutions par eux-mêmes
  • Assurez-vous qu’ils soient convaincus de leurs actions
  • Dirigez efficacement votre équipe vers les objectifs fixés

En suivant ces étapes, vous pourrez débloquer chaque situation et développer les compétences de vos collaborateurs grâce au management situationnel et au coaching en entreprise.

Étape 1 : Phase d’écoute de la situation et du ressenti

L’écoute active est un outil essentiel pour un manager. Afin de diriger son équipe au quotidien, il est important de développer ses compétences en gestion. Un bon manager doit être capable d’écouter et de comprendre les problèmes de son équipe, tout en gardant à l’esprit qu’il ne doit pas nécessairement trouver une solution, mais plutôt encadrer l’équipe. Une fois que la personne s’est exprimée, il est crucial de se concentrer sur son ressenti afin de l’accompagner au mieux. Le but est que la personne parle de ses émotions et de sa situation émotionnelle.

Il est important de comprendre comment la personne a réagi dans une situation donnée, car les réactions peuvent varier d’une personne à l’autre pour une même situation. Comprendre le ressenti permet de saisir rapidement les blocages et de trouver des solutions adaptées aux initiatives individuelles au sein de l’équipe.

Il existe 4 grandes émotions qui nous aident à exprimer nos ressentis :

  • Peur : réaction à un danger
  • Colère : en lien avec le non-respect des valeurs ou du sentiment de non-respect
  • Tristesse : révélatrice d’un manque
  • Joyeux : signe qu’un besoin a été comblé

Après avoir entendu la situation du collaborateur, il est crucial de lui demander comment il a ressenti la situation. Cela permettra au manager de comprendre la source du problème (danger, manque de respect, besoin satisfait) et d’appliquer les bonnes techniques de gestion pour piloter efficacement l’équipe. Un bon manager doit être capable d’identifier la source de démotivation et d’ajuster précisément en fonction du ressenti de chaque personne au sein de l’équipe.

Étape 2 : Phase de reformulation

Après avoir établi une bonne relation, il est important de résumer de manière concise ce qui a été exprimé. C’est essentiel dans la gestion d’une équipe pour montrer à notre interlocuteur qu’il a été compris. Il est également crucial de vérifier que nous avons bien compris, car nos propres perceptions peuvent influencer notre compréhension. Si nécessaire, l’interlocuteur précisera certains points. En cas de bonne compréhension, nous pouvons passer à l’étape suivante en maintenant une approche de management proche.

  • Établir une bonne relation avant tout
  • Résumer de manière concise pour montrer la compréhension
  • Vérifier que nous avons bien compris pour éviter les malentendus
  • Poursuivre avec un style de management proche

Étape 3 : Phase de la définition de l’objectif

Dans cet outil de gestion, nous avons partagé nos perceptions et sentiments. La reformulation nous a permis de confirmer notre compréhension mutuelle et notre alignement sur le processus de changement. La confiance est établie. Maintenant, il est temps de catalyser cette dynamique et d’orienter la personne vers l’avenir en utilisant des pratiques managériales efficaces.

Pour ce faire, c’est très simple. La question est : “Et maintenant, que comptes-tu faire ?” “Et maintenant, quel est ton objectif ?” ou bien : “Et maintenant, où veux-tu arriver ?” Il n’est pas possible de passer à l’étape suivante tant que l’objectif n’est pas affirmé.

  • Partage des ressentis et situation.
  • Reformulation pour confirmer l’alignement.
  • Mise en place de pratiques managériales efficaces pour l’avenir.
  • Affirmation claire de l’objectif avant de passer à l’étape suivante.

La méthode SMART

La méthode SMART est toujours pertinente pour fixer des objectifs réalisables. Pour plus de détails, consultez mon article sur “Comment se fixer des objectifs en 5 étapes?” SMART signifie :

  • S = Spécifique (adapté à la situation et aux personnes)
  • M = Mesurable (suivi grâce à un indicateur)
  • A = Ambitieux (pour sortir de sa zone de confort)
  • R = Réaliste (objectif accessible)
  • T = Délimité dans le temps (avec une date de début et de fin)

Trouver un objectif rapidement est le premier pas vers le succès ! Maintenant, passons aux bases du management de proximité. Pour plus de détails, consultez cet article en cliquant ici.

Savoir être patient pour manager une équipe

Il est important de définir les objectifs pour la mise en dynamique. Sans un objectif, pas d’envie et pas de motivation. Notre interlocuteur resterait donc coincé dans la situation qui le met mal à l’aise et qui l’empêcherait d’être tout à fait opérationnel. Mais il est possible que dans cette méthode de coaching en entreprise, la personne ne trouve pas un objectif tout de suite. Ce que nous avons accompli avec les phases 1 et 2 est déjà très important. Rien ne nous oblige à faire toutes les étapes en une seule fois. Dans ce cas, nous ne devons pas hésiter à laisser du temps pour la prise de décision et pour que la personne puisse prendre du recul. Dans ce cas, nous pouvons proposer à notre interlocuteur de nous revoir dans plusieurs jours. Libre à lui de nous exprimer le temps dont il estime avoir besoin suivant ses aptitudes et ses motivations. Lors de la prochaine rencontre, une fois l’objectif fixé, nous pourrons alors passer à l’étape suivante.

Étape 4 : Phase d’élargissement des perspectives

Une fois l’objectif fixé, l’outil du manager consiste à élargir les perspectives de l’interlocuteur pour mieux atteindre ses objectifs. Dans le coaching en entreprise, il est crucial de ne pas donner de conseils directs. Poser des questions, explorer les idées mentionnées et aborder de nouveaux sujets sont des moyens d’animer une équipe. Toutefois, à cette quatrième étape, il est nécessaire de prendre du recul, d’avoir une vision différente et de fournir des suggestions pour inspirer le collaborateur. Il est important d’être plus concret et proche du conseil, tout en évitant d’imposer ou de trop structurer. Par exemple, si notre interlocuteur vise à résoudre un conflit en parlant avec la personne concernée, peut-être dans un contexte informel en dehors du travail, nous pouvons évoquer le concept de la Communication Non Violente sans pour autant lui conseiller de l’appliquer, simplement pour l’inspirer. S’il est intéressé, il pourra utiliser ces informations à sa manière. S’il trouve le protocole trop complexe, il pourra tout de même en intégrer certaines parties afin d’améliorer sa communication et apprendre à transmettre son message efficacement.

  • Fixer l’objectif et élargir les perspectives
  • Ne pas donner des conseils directs
  • Prendre du recul et fournir des suggestions inspirantes
  • Être concret sans imposer ni trop structurer
  • Exemple : parler de la Communication Non Violente sans conseiller directement

Étape 5 : La conclusion d’un coaching en entreprise

Enfin, pour conclure cet entretien de coaching en entreprise, il est crucial de savoir comment notre interlocuteur se sent. Cela nous permettra de mieux comprendre s’il y a eu des changements chez lui. Nous pourrons ainsi sentir si la mise en dynamique est proche. Si des difficultés persistent, un autre entretien de coaching pourra être envisagé.

Pour commencer, demandons-lui directement : “Comment te sens-tu ?” Cela nous permettra de vérifier le bon déroulement de la rencontre ou de détecter s’il reste une certaine gêne.

Être un bon manager signifie aider son interlocuteur à récapituler et à synthétiser tout ce qui vient d’être dit pour faciliter la mise en dynamique. C’est donc l’occasion de lui demander : “Que retires-tu de ce qui vient d’être dit ?”

Enfin, pour mettre en place un management efficace et s’assurer que notre interlocuteur a bien avancé dans sa problématique, nous pouvons simplement lui demander : “Qu’est-ce qui a bougé en toi ?”

Les étapes d’un outil du manager / méthode de coaching en entreprise sont :
– Phase d’écoute de la situation et du ressenti
– Phase de reformulation
– Phase de définition de l’objectif
– Phase d’élargissement des perspectives
– La conclusion

Grâce à cette technique qui repose sur le coaching en entreprise, il est possible d’aider nos collaborateurs à sortir des situations difficiles. Il est essentiel de ne pas donner des conseils ou des solutions. La clé est de laisser la personne s’exprimer, de la responsabiliser et lui laisser décider de la direction qu’elle souhaite prendre. Ainsi, la responsabilisation sera totale et la mise en dynamique plus puissante. L’objectif étant que le collaborateur se sente mieux et avance vers les objectifs.

Tout ne sera pas forcément résolu, mais c’est en avançant que notre collaborateur pourra sortir de cette situation.

Comment le coaching en management peut dynamiser vos équipes : un outil essentiel pour les managers

Auteur chevronné d’articles entrepreneuriaux, je partage une expertise affûtée sur les tendances d’affaires via des analyses pointues. Mon parcours illustre mon engagement à fournir un contenu professionnel et instructif pour stimuler l’inspiration dans le monde entrepreneurial.