independants obligations.jpg

Indépendants : quelles sont vos obligations comptables ?

Juridique - Finances

Le statut de travailleur indépendant intéresse de plus en plus de personnes en France. Les nouveaux arrivants ont une certaine idée du fonctionnement de l’autoentrepreneuriat, mais avant de se lancer il est important de connaitre parfaitement les obligations qui s’imposent à leur activité, notamment en matière de comptabilité. Dans la pratique, les obligations comptables dépendent du type de statut juridique.

Obligations comptables et statut du travailleur indépendant

Au moment de se lancer, le travailleur indépendant a le choix entre les statuts suivants : l’entreprise individuelle ou EIRL, par extension, la société unipersonnelle et le portage salarial.

L’entreprise individuelle

L’entreprise individuelle est le statut juridique le plus prisé par les freelances puisqu’il exige très peu de formalités administratives, mais ce statut propose également différents régimes. Si vous optez pour le régime réel à l’impôt sur le revenu, il est vivement conseillé de tenir une comptabilité complète et rigoureuse de ses finances.

Moins exigeant, le régime d’autoentrepreneur ou régime micro-fiscal vous oblige à payer des cotisations sociales et l’IR en fonction de votre CA, mais vous pouvez vous limiter à une comptabilité simplifiée.

Le portage salarial

À mi-chemin entre le salarié et l’indépendant classique, le travailleur en portage salarial travaille en collaboration avec une société de portage. Cette dernière encaisse le CA généré par le travailleur contre un salaire déduit de cotisations sociales. Ce statut déleste le travailleur indépendant de toute forme de comptabilité.

La société unipersonnelle

Il n’est pas rare que le travailleur indépendant souhaite créer une entreprise, c’est-à-dire une personne morale à part entière en se lançant seul. On parle alors de société unipersonnelle qui peut être soit une SARL (ou EURL), soit une SASU. Ces deux statuts exigent la tenue d’une comptabilité complète.

cabinet expert-comptable pour indépendants

Pourquoi faire appel à un cabinet d’expert-comptable ?

Si vous êtes dans l’obligation de tenir une comptabilité complète, faire appel à un cabinet d’expert-comptable est la meilleure chose à faire. Voici les avantages que vous pouvez en tirer.

Une tenue précise de vos comptes

Outre la tenue et la révision de votre comptabilité au quotidien, un expert-comptable peut s’occuper de toutes les déclarations à réaliser en fin d’exercice. Il s’agit de la présentation des comptes annuels, l’examen des comptes annuels et l’audit contractuel. Ces tâches sont chronophages et requièrent une réelle implication puisque les enjeux sont importants, raison pour laquelle il vaut mieux les confier à un expert.

Bénéficier des conseils d’un expert

Les cabinets d’experts-comptables modernes sont de plus en plus polyvalents. Ils peuvent généralement intervenir sur d’autres volets de la gestion de votre entreprise et vous conseiller sur plusieurs points stratégiques, notamment sur l’aspect juridique et fiscal. Les experts-comptables peuvent également s’occuper des nombreuses formalités administratives et juridiques d’une entreprise. Ainsi, il n’est pas rare qu’un expert-comptable assure des missions accessoires comme la tenue des assemblées générales annuelles, l’augmentation de capital, le transfert de siège social et bien d’autres prestations qui relèvent de la fiscalité et du social.

Un partenaire à qui confier des missions légales

Les missions légales peuvent également être confiées aux cabinets d’experts-comptables. Ce sont les missions prévues par la loi, comme l’évaluation d’un bien dans le cadre de la déclaration d’affectation lors de la création d’une EIRL par exemple.

Un gain de temps et le respect des délais

En confiant votre comptabilité et vos déclarations de fin d’exercice à un prestataire qualifié, vous pouvez vous focaliser davantage sur votre cœur de métier. Cela vous permet de gagner du temps et de respecter les délais sans faire de concessions sur la qualité du travail demandé.

Déléguer certaines tâches ou formalités administratives, fiscales, sociales et juridiques à un cabinet d’expert-comptable est également un bon moyen de gagner un temps précieux sachant que ces taches sont généralement contraignantes et chronophages.

Une aide précieuse aux indépendants et nouveaux entrepreneurs

Enfin, nous conseillons aux indépendants qui ont opté pour des statuts et régimes sans obligations comptables de prendre quand même l’attache d’un expert-comptable pour les assister dans la gestion de leurs activités. De plus, la logique veut que l’activité d’un travailleur indépendant évolue au fil du temps vers une activité d’entreprise. Les experts-comptables peuvent aider les indépendants à se lancer dans cette nouvelle voie en leur apportant des conseils avisés, surtout sur les choix déterminants et irréversibles à faire pour se lancer.

Les indépendants sont souvent isolés et leurs connaissances peuvent être limitées en matière de législation et de fiscalité. L’expert-comptable peut apporter plus de clarté à l’indépendant afin de choisir le bon statut et le bon régime. Ce n’est pas tout, les experts-comptables peuvent aussi trouver des aides pour les entrepreneurs.