Investir dans le locatif en 2022

Immobilier

En vue de se constituer un patrimoine, l’investissement locatif reste une valeur sûre. Les propriétaires souhaitant se constituer un revenu complémentaire, trouvent dans l’achat immobilier une solution idéale d’optimisation fiscale.

Un investissement immobilier stable et sûr

Parce que la pierre est depuis toujours une valeur refuge et un réflexe de « bon père de famille », les investissements locatifs suscitent l’adhésion. Les particuliers disposent d’outils novateurs pour leur recherche, à l’instar de la marketplace spécialisée dans les investissements locatifs : Beanstock.

L’immobilier indique souvent les grandes tendances économiques et les particuliers désirent obtenir un patrimoine avantageux. Dans l’optique de préparer votre retraite, d’acheter pour louer ou de viser une plus-value à la revente : un investissement locatif immobilier suppose plusieurs conditions.

Le choix du neuf ou de l’ancien dicte la tendance des primo acquéreurs. Les futurs accédants à la propriété, doivent aussi décider du secteur géographique visé. Si les agglomérations et les centres-villes sont les plus prisés pour leur dynamisme et leur attractivité, les budgets sont aussi plus élevés. Selon vos moyens, il faut alors envisager un bien correspondant à votre capacité d’investissement. Maison principale ou secondaire, immeuble, appartement ou bien atypique : le secteur immobilier subit des fluctuations et les prix du marché doivent constituer votre principale considération.

La loi Pinel encourage les investissements locatifs

Prolongé jusqu’au 31 décembre 2022, le dispositif de la loi Pinel a été reconduit pour 2023 et 2024. Celle défiscalisation, héritière de la loi Duflot, est avantageuse à plus d’un titre. Visant à encourager les investissements locatifs dans les villes où il existe une forte demande, la loi Pinel vous permet de réduire vos impôts sur 6, 9 ou 12 ans.

  • Une réduction d’impôt sur le revenu de 12 % du montant de votre investissement sur 6 ans : la réduction maximale est de 36 000 €
  • Une réduction d’impôt sur le revenu de 18 % du montant de votre investissement sur 9 ans : la réduction maximale est de 54 000 €
  • Une réduction d’impôt sur le revenu de 21 % du montant de votre investissement sur 12 ans : la réduction maximale est de 63 000 €

Des zones prioritaires dans le dispositif fiscal

À savoir que la loi Pinel prévoit pour 2023 et 2024 des taux réduits. En 2023, les taux de réduction seront de 10,5 % sur 6 ans, de 15 % sur 9 ans et de 17,5 % sur 12 ans. En 2024, ceux-ci passeront à 9 % sur 6 ans, à 12 % sur 9 ans et à 14 % sur 12 ans. Les grands principes de la loi Duflot sont conservés, à l’instar de l’investissement dans des biens anciens ou vétustes à réhabiliter, neufs ou en état de futur achèvement, dont le prix d’achat au m² n’excède pas 5 500 € ou situés dans des zones prioritaires. Les propriétaires et investisseurs s’engagent alors à louer leur logement avec des loyers plus bas que la moyenne. Des plafonds sont établis selon les secteurs géographiques et les ressources du foyer fiscal des locataires. Le dispositif est idéal pour les futurs investisseurs en quête d’avantages fiscaux et de réductions d’impôt.

Une défiscalisation sur les logements à réhabiliter

Cette défiscalisation est particulièrement intéressante pour les acquéreurs qui font des travaux de rénovation et de réhabilitation. Le dispositif Pinel a, en effet, été étendu aux logements situés dans les centres-villes et qui ont besoin d’être réhabilités. Avec des normes de performances énergétiques à respecter, vous pouvez investir jusqu’à 300 000 € dans un logement à réhabiliter.

Vous êtes éligible au dispositif Pinel et vous bénéficiez des mesures de défiscalisation. Différentes zones sont classées de A à C par les pouvoirs publics, et indiquent les villes où les besoins en rénovation et en réhabilitation sont prioritaires. D’autres dispositifs fiscaux existent : la loi Censi-Bouvard qui concerne les résidences services meublées. Une remise d’impôt de 11 % est attribuée aux acheteurs, avec une possibilité de récupérer la TVA sur le prix de vente. La loi Denormandie concerne les travaux d’amélioration et de réhabilitation des logements indignes. Une défiscalisation est attribuée aux propriétaires qui effectuent des travaux représentant au moins 25 % du coût total de l’investissement.

Profitez d’une défiscalisation afin d’investir dans le locatif et réduisez vos impôts et charges.