b3ff7a3d454a993cb6ebdb89918812a3 1

Pourquoi l’or occupe une place aussi importante pour les banques ?

Marketing - Ventes

Depuis des siècles, l’or occupe une place prépondérante dans les institutions bancaires. En effet, la grande partie de leurs réserves financières sont composées de ce métal précieux dont l’attrait ne montre aucun signe de diminution jusqu’à ce jour. Actuellement, les banques centrales détiennent plus de 35000 tonnes métriques de métal jaune soit l’équivalence d’un cinquième de tout l’or jamais extrait. On se demande quels sont les critères importants qui ont fait de l’or un atout si important pour les banques. Voici toutes les explications dans cet article.

Pourquoi les banques achètent-elles plus d’or ?

Si de nos jours, les réserves financières des banques sont composées majoritairement de l’or, c’est en raison des nombreux avantages qu’apporte ce métal. Découvrons-les ensemble.

L’or renforce les réserves de change de la banque

L’une des principales raisons pour lesquelles les banques centrales procèdent à l’achat et au rachat d’or à tour de bras est qu’il diversifie leurs réserves de change. En effet, l’or, rare, inaltérable, aisément transportable du fait de sa forte densité ne comporte aucun risque de crédit ou de contrepartie.

De ce fait, ce métal précieux s’impose comme l’un des actifs de réserve les plus cruciaux au monde. Un autre élément supplémentaire qui justifie l’attrait de l’or est sa relation inverse avec le dollar américain qui est un autre actif de réserve majeur.

Précisons également que les banques se servent de l’or comme moyen de protection. Grâce à ce métal, les institutions bancaires sont en mesure de réduire leurs expositions aux autres devises.

nn

L’or assure la stabilité et la croissance de la banque

La responsabilité première des banques est de promouvoir une croissance économique stable. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elles achètent de l’or. Avec le potentiel d’excès de marché, les banques centrales doivent être en mesure d’appliquer des mesures monétaires pour maintenir des marchés forts. Avec, elles arrivent à contrôler la croissance du marché. Disposer de l’or empêche les excès du marché libre.

L’or pour lutter contre les crises financières

Au fil des années, l’or est devenu un actif refuge qui peut conserver sa valeur sur le long terme contrairement à d’autres monnaies. Par ailleurs, de nombreuses études ont montré que la marge estimée sur le prix de l’or augmente au fil des années. Cela s’observe beaucoup plus en période de crise ou la valeur de l’or augmente.

Pour sécuriser leurs avoirs, les banques incluent l’or dans leurs réserves financières. Compte tenu du fait qu’il est limité en quantité, l’or conserve son pouvoir d’achat. De plus, il y a le recyclage des bijoux et la production minière qui sont des actions qui participent à la conservation de l’or.

À cela s’ajoute également le caractère liquide de l’or qui fait de lui un atout en période de crise financière. L’or permet donc de contrôler les dettes et stabiliser les systèmes monétaires.

Une valeur refuge

De nombreux pays se sont fixés comme mission de se « dédollariser », c’est-à-dire de diminuer fortement la part du dollar américain dans les réserves de change. L’objectif est de ne plus être sous l’influence des États-Unis, moins dépendre de la politique monétaire. Ils veulent être à l’abri de la pression liée à la possibilité des sanctions américaines.

C’est dans cette optique de dédollarisation que plusieurs banques centrales de certains pays remplacent les dollars américains par de l’or majoritairement.
Voici quelques raisons qui expliquent pourquoi les banques sont devenues des acheteuses d’or par excellence.

Les banques centrales de quels pays sont les principaux acheteurs d’or ?

Au nombre de ces nations dont les banques centrales ont mené la récente ruée vers l’or, nous pouvons citer :

  • La Turquie ;
  • La Russie ;
  • La Chine.
  • Le Kazakhstan.
  • L’Ouzbékistan.