les métaux

Quel est le prix des métaux chez un ferrailleur ?

A LA UNE Marketing - Ventes Vie Pro

Les métaux ménagers sont des objets qui peuvent rapporter de l’argent à leur détenteur. Ils peuvent être vendus à la Bourse des métaux (LME), ou encore chez un ferrailleur. Leur prix est déterminé en fonction de la nature du métal. Certains coûtent plus cher que d’autres. À titre illustratif, la fonte, le laiton, le plomb, le zinc, le cuivre, l’aluminium et l’inox sont vendus plus cher que l’acier et le fer. Quels sont les meilleurs prix des métaux chez les ferrailleurs ? Réponse ici.

Présentation de la profession de ferrailleur

Un ferrailleur est un professionnel qui effectue tous les travaux sur les métaux et les pièces de construction en fer. C’est lui qui s’occupe du ferraillage ou squelettes du bâtiment. Par conséquent, il prend en charge toute la résistance d’une construction. Son rôle est de parfaire la résistance du sol, des murs ou encore de la toilerie d’une maison.

Un ferrailleur est aussi un commerçant qui achète et collecte les différents métaux. Ensuite, il fait le tri, lu compactage, puis lu conditionnement. Il revend ces produits afin qu’ils soient traités, refondus et transformés en barres de métal.

Cette pratique est très courante en France. En effet, le recyclage des métaux revient beaucoup moins cher que l’extraction des matières métalliques. D’autre part, il participe à la préservation de l’environnement.

Le recyclage des matières métalliques est devenu même la principale activité des ferrailleurs. Ils achètent tout type de déchets métalliques (vieux fours, pièces automobiles, appareils électriques, boîtes de conserve…) qu’ils trient avant de revendre.

À combien les ferrailleurs paient-ils les métaux ferreux ?

Les principaux métaux ferreux qu’un ferrailleur peut payer sont au nombre de trois : l’acier, le fer et la fonte. Les voici en détail :

L’acier

L’acier est un alliage métallique qui contient du fer. Il contient aussi du carbone en faible teneur. Il est généralement utilisé dans la construction métallique, dans les automobiles et dans les boîtes de conserve. À l’instar du fer, il est oxydable et se collant à l’aimant lorsqu’ils sont en contact.

Par ailleurs, il faut savoir que c’est l’infime proportion de carbone présent dans l’acier qui procure à cet alliage une bonne résistance. Plus la teneur en carbone est élevée, plus l’acier est dur.

Quant à son prix de vente actuel chez un ferrailleur, il est fixé à 20 centimes le kilo.

Le fer

Le fer demeure sans doute le métal le plus utilisé aujourd’hui. Il est facile à identifier. Il est objet oxydable qui se colle à l’aimant. Il est utilisé pour fabriquer des automobiles, des meubles, des tables, des appareils électroménagers, etc. Il faut savoir que le prix de ce métal a considérablement augmenté au cours de ces dernières années. Depuis 2016, le prix du fer a évolué de plus de 50 %. L’augmentation du prix du fer est due à la demande croissance de la Chine pour les métaux recyclés.

Étant très utilisé, le fer est un métal facile à trouver. Il coûte aussi moins cher sur le marché. Le coût d’un kilo de fer est vendu autour de 5 à 10 centimes. La qualité du fer et la région du pays peuvent influencer de manière significative son prix. De façon générale, il coûte plus cher en ville que dans les zones rurales.

La fonte

La fonte est un métal ferreux constitué de fer et de carbone comme l’acier. Cependant, le carbone se trouve en grande quantité dans la fonte. Ce métal sert à mouler de grandes pièces métalliques. Il se trouve très souvent au niveau des baignoires et des radiateurs.

La fonte est vendue entre 20 et 30 centimes le kilo chez un ferrailleur.

À combien les ferrailleurs paient-ils les métaux non-ferreux ?

Les principaux métaux non-ferreux sont : le cuivre, le zinc, le laiton, l’aluminium, le plomb et l’inox.

Le cuivre

Le cuivre est un métal non-ferreux très recyclé. Les industries le préfèrent parce qu’il est facile à extraire et à transformer. La quantité de cuivre dans le monde est estimée à 10 millions. Il est utilisé dans divers secteurs d’activité : la construction, la plomberie, l’électricité et les télécommunications. Ainsi, il est présent dans plusieurs alliages.

Le cuivre se reconnait à sa couleur rouge étincelant ou orangée. Il possède une excellente conductivité électrique. Il résiste aussi très bien à la corrosion. Ses propriétés antisalissures sont également très appréciées.

De tous les métaux, le cuivre est celui qui possède le plus de valeur. Son prix peut atteindre 5 euros pour un kilo. Les facteurs qui agissent sur ce tarif sont :

  • Le prix du cuivre mêlé est fixé à 4 euros le kilo ;
  • Le prix du câble électrique de cuivre non dénudé est fixé à 1,5 euro le kilo ;
  • Le prix du câble électrique de cuivre dénudé est fixé à 5 euros le kilo.

Le laiton

Le laiton désigne un alliage de cuivre et de zinc. Il possède une couleur dorée ou jaune argenté. Parfois, il peut contenir du plomb, de l’étain, du chrome, du nickel et du magnésium. Tout dépend des propriétés visées. Il est très utilisé dans la conception des accessoires de musique, de la robinetterie, des poignées de porte, des objets de décoration, etc.

Lorsque le laiton est atteint par la corrosion, il est recouvert d’une couche appelée vert-de-gris. Cela est très présent sur les vieux robinets.

Le prix du laiton peut varier d’un ferrailleur à un autre. Cependant, il oscille autour de 2,5 euros le kilo.

L’inox

L’inox est aussi appelé acier inoxydable. Il s’agit d’un alliage métallique connu pour sa résistance à la corrosion. Il est composé de 50 % de fer, d’environ 10,5 % de chrome et au plus 1,2 % de carbone. Il possède une couleur argentée brillant. C’est un métal très présent dans les cuisines. Il est utilisé pour la fabrication des ustensiles de cuisine.

Le prix de l’inox chez un ferrailleur est de 1,5 euro le kilo.

L’aluminium

Le prix de l’aluminium ne cesse d’évoluer. Il est influencé par plusieurs, dont la production mondiale, les conditions météorologiques, les stocks mondiaux et les changements politiques.

Généralement, le prix de l’aluminium est fixé par la loi de l’offre et de la demande. Son prix augmente lorsque la demande est élevée et que l’offre est faible. Mais si la demande est faible et que l’offre est élevée, son prix chute.

L’aluminium acheté par les ferrailleurs est revendu à des usines ou à des recycleurs. Le ferrailleur fixe son prix d’achat en fonction du type, de la forme et de la qualité de l’aluminium. Il considère aussi le marché des métaux et du cours des changes. Il paie souvent entre 0,6 et 1,20 euro le kilo. Ce tarif peut grimper jusqu’à 2 euros le kilo.

Ainsi, le prix de l’aluminium peut varier d’un ferrailleur à un autre. C’est pourquoi les particuliers doivent faire une étude de marché avant de vendre leur produit.

Il est important de savoir que les ferrailleurs paient plus cher l’aluminium pur que l’aluminium de récupération.

Le plomb

Le prix du plomb connait une nette évolution ces dernières années. Cela est dû à la hausse de la demande. Ce métal est utilisé dans plusieurs domaines dont l’industrie électrique, la construction, l’industrie automobile et dans la fabrication de certains produits de consommation. Il se reconnait à sa couleur grise et bleuâtre. Il devient blanc après oxydation.

Le plomb est une matière malléable. Contrairement aux autres métaux, il est toxique pour l’homme. Il est donc à manipuler avec précautions. Il se trouve généralement dans les batteries.

La dernière décennie a vu le prix du plomb quadruplé. Il est passé de 0,50 €/kg en 2009 à 2,20 €/kg en 2019. Cette hausse est en grande partie due à la demande croissante de ce métal.

Quant à son prix, le plomb se vend généralement à 1 euro le kilo.

Le zinc

Le zinc figure parmi les trois métaux de transition conçus par l’homme. Il sert à empêcher l’acier de se corroder. Il est utilisé pour fabriquer les gouttières. Sa couleur est semblable à celle du plomb. Le prix du zinc est fixé à 1 euro le kilo.

À quel ferrailleur vendre ses métaux ?

Qu’il s’agisse d’un professionnel, d’un artisan ou d’un particulier, il peut vendre ses métaux quand il le souhaite. Cela lui permet de se débarrasser des métaux collectionnés. Cette vente lui permet de gagner de l’argent, surtout si le métal est de bonne qualité.

Pour la vente, la ferraille est pesée et le nombre de kilos détermine le prix de la marchandise. Le vendeur doit juste présenter sa pièce d’identité.

Par ailleurs, il est aussi possible de contacter un professionnel de la ferraille pour vendre sa ferraille. Ce dernier est spécialisé dans la récupération, le traitement, et le recyclage de tout type de métaux. Le paiement peut se faire par chèque ou en espèces.prix metaux ferailleur