international entreprise connaitre.jpg

Faites connaître votre entreprise à l’international

Marketing - Ventes

Ouvrir une entreprise à un nouveau marché apporte de la croissance et peut même éviter à certaines entreprises de subir un déclin dans leur pays d’origine. Si vous souhaitez vous ouvrir à de nouveaux marchés, nous vous expliquons dans cet article comment faire connaître une entreprise, la stratégie et les étapes à suivre pour y parvenir.

Renforcez vos qualifications pour faire connaître votre entreprise

Être entrepreneur ne vous dispense pas de suivre une formation diplômante. Au contraire, c’est même vivement conseillé pour quelqu’un qui souhaite élargir ses horizons en allant sur le marché international. La formation la plus adaptée à vos ambitions est le MBA.

Il s’agit d’un diplôme d’études supérieur axé autour de la gestion d’entreprise et du management. Comme vous pouvez le voir sur formation.kedge.edu, il s’agit d’un diplôme international qui vous sera utile pour prouver vos compétences à des interlocuteurs externes.

Soyez novateur pour arriver à percer à l’étranger

Le point commun entre toutes les multinationales, quel que soit leur secteur d’activité, est leur capacité à proposer de nouvelles choses au public. L’exportation vers les marchés extérieurs semble aller de pair avec une vision plus novatrice et futuriste.

L’innovation peut se manifester de différentes manières, que ce soit dans la politique de l’entreprise, les ressources humaines, les méthodes de paiement ou dans le produit final, en proposant des éléments tels qu’un emballage plus attrayant, plus pratique, plus écologique ou plus original.Innovation

Quel type de marché visez-vous ?

Avant de vous exporter à l’international, il faut tenir compte des facteurs sociaux, culturels, politiques, économiques et juridiques des pays vers lesquels vous envisagez d’exporter. Il existe toutes sortes de particularités dans chaque région qui peuvent devenir des obstacles à la vente de produits. Par exemple, vous devez prendre en considération les lois douanières, le type de monnaie et le taux de change. Dans l’Union européenne, vous n’aurez pas trop de questions à vous poser, l’espace économique européen est plutôt harmonisé avec quelques spécificités de part et d’autre.

Par ailleurs, des considérations spécifiques au produit ou au service entrent également en jeu. Vous ne pouvez pas, par exemple, vendre un logiciel ou une application et le laisser dans une seule langue, ou exporter des produits qui nécessitent une réfrigération, car la chaîne du froid serait coupée.

À titre de conseil, il est préférable d’établir un tableau statistique répertoriant les facteurs à prendre en compte et la probabilité de réussite dans chaque pays. Vous obtiendrez ainsi une liste plus claire des meilleurs endroits où commencer.

En fonction du budget, un ou plusieurs bureaux peuvent être mis en place dans un ou plusieurs des pays vers lesquels vous envisagez d’exporter. Toutefois, il est plus probable que les petites entreprises ne disposent pas de cette capacité et que leur nouveau marché soit limité aux pays limitrophes tels que la Belgique, la Suisse ou l’Espagne.

Trouvez un canal de commercialisation adéquat

Lors de l’internationalisation d’une entreprise, le canal de vente varie selon que l’on vend un produit ou un service. Vous pouvez avoir besoin ou non d’une présence physique pour les ventes. Si vous avez besoin d’une présence physique, il est préférable de le faire par l’intermédiaire d’un partenaire local ou directement.

D’une part, être présent présente l’avantage évident d’acquérir des connaissances supplémentaires sur la nouvelle demande du marché et de mieux identifier les tendances et les préférences des consommateurs. Cependant, la logistique est plus compliquée avec cette option et des problèmes peuvent survenir si vous ne maîtrisez pas parfaitement les subtilités du nouveau marché.

En revanche, si vous choisissez de faire appel à un distributeur commercial externe, bien que vous perdiez le contrôle du marché, vous gagnez en fonctionnalité et en maîtrise des risques, car vous pouvez effectuer des expéditions plus importantes et plus ordonnées.

Faites du marketing

Même si vous deviendrez une multinationale reconnue, vous devrez toujours faire des campagnes de communication quand vous vous lancez dans un nouveau marché. Le public local doit savoir ce que vous proposez de plus que ce qui se fait déjà.

La communication et le marketing d’une entreprise ont beaucoup changé et de nos jours, vous avez beaucoup de nouvelles méthodes pour vendre efficacement des produits. De l’inbound marketing au growth hacking en passant par le SEO, les nouvelles tendances exploitent au maximum la pluralité et la subtilité de l’internet.

Pour commencer, vous devez disposer d’un certain nombre de choses : un site web ou ecommerce, où vous pouvez vendre vos produits et fournir des informations à leur sujet, des profils détaillés et à jour sur les réseaux sociaux pour les promouvoir.

En dehors des techniques de marketing moderne, vous devez aussi investir du temps dans la recherche des meilleurs événements et salons internationaux où vous pourrez présenter votre entreprise et ses services à de potentiels partenaires.