D’où vient l’expression post bad ?

Post Bad : l’essentiel à retenir

Digital

L’expression post bad, parfois orthographiée postbad est très répandue sur les réseaux sociaux. Elle fait référence à une personne très présente sur ces plateformes et qui publie très régulièrement des photos modifiées. Voici l’essentiel de ce qu’il faut retenir de ce terme.

D’où vient l’expression post bad ?

L’expression post bad est née sur les réseaux sociaux qui favorisent le partage des photos sur leur plateforme. Au départ, elle désignait les femmes qui se mettaient en valeur et publiaient sur leur fil d’actualité des photos d’elles. La particularité de ces prises réside dans leur aspect retouché. Le post bad regroupe aussi bien les portraits que les selfies et les photos modifiées de groupe.

L’objectif de ces internautes est de mettre en scène une version parfaite d’eux. Sur ces publications de post bad, les jeunes filles sont très bien maquillées, coiffées et portent des vêtements très élégants. Elles prêtent attention aux moindres détails et paraissent très belles. Leur but est de faire rêver les internautes. De fait, leurs abonnés réagissent sur leurs publications.

L’utilité du post bad dans le marketing

Le post bad est également en marketing surtout à cause de la visibilité qu’elle peut garantir à un produit ou à un service. En effet, les publications de ce type de photo enregistrent un nombre important d’avis et de partages. Cela fait du post bad un excellent outil de marketing.

Ainsi, les influenceurs l’utilisent pour faire la promotion des produits et services d’une marque ou d’une entreprise. Utilisé comme publicité, le post bad revient moins chère aux entreprises lorsqu’elles font appel à ces stars du web et des réseaux sociaux.