blue and white star illustration

Quelles sont les erreurs serveurs 500 et que signifient-elles ?

Digital

Au cours de notre navigation sur Internet, nous avons tous été confrontés aux fameuses erreurs que nous renvoient les serveurs des sites web. L’un des exemples les plus connus est très certainement l’erreur 404, où le serveur n’arrive pas à trouver la page qui est demandée par l’utilisateur.

Pour l’erreur 404, sa source est aussi simple que le lien demandé par le navigateur pointe vers nulle part. Mais pour l’erreur 500, c’est une tout autre histoire. Dans cet article, nous allons vous présenter l’erreur 500, ses causes et quelques solutions qui pourraient vous aider. 

L’erreur 500, c’est quoi ?

L’erreur 500 signifie que le serveur a rencontré une erreur interne lors de la résolution de l’URL et qu’il ne sait pas quoi faire. En d’autres termes : l’utilisateur demande une URL ou envoie une requête au serveur, et celui-ci a tenté de la résoudre mais est tombé sur un pépin qui ne sait pas solutionner.

L’erreur 500 est un code généré par le protocole http qui veut dire tout et n’importe quoi. En réalité, l’erreur 500, ou comme l’affiche le navigateur web « Internal Server Error 500 » est un code générique qui peut dire qu’il y a une maintenance au niveau du serveur ou bien le manque de ressources, en passant par des erreurs affectant les fichiers de configuration. Comme on l’a dit avant, c’est tout et n’importe quoi.

Dans la pratique, seuls les admins et les webmasters sont en mesure de solutionner une erreur 500, et seulement à l’aide des fichiers logs qui enregistrent toutes les actions effectuées par le serveur. Si vous êtes un simple visiteur, le mieux est de revenir plus tard lorsque cette erreur s’affiche. Par contre, si cette erreur survient sur votre site web, là vous devez vous presser de la régler, au risque de ternir l’image de votre site et de perdre des visiteurs, voire des clients potentiels.

Quelles sont les causes de l’erreur 500 ?

Les causes de l’erreur 500 sont diverses, et surtout très variées. Même si réellement chaque erreur est unique, nous allons vous présenter les causes qui sont les plus fréquentes lors de la génération d’une erreur 500.

  •         Erreur dans un script. Les scripts sont de petits programmes qui peuvent être utilisés par plusieurs pages, voire même plusieurs sites web. Lorsqu’une page web fait appel à un script pour l’exécution d’une commande ou l’affichage d’éléments et que ce dernier contient une erreur ou un bug, l’erreur 500 est généralement envoyée par le serveur.
  •         Maintenance du serveur. Les serveurs sont de puissants ordinateurs, et il arrive qu’ils subissent des pannes nécessitant des maintenances. Si vous essayez d’accéder à un serveur qui est en cours de maintenance, vous aurez l’erreur 500 à tous les coups.
  •         Limite des ressources. Lorsque des pages web ou des scripts sont mal optimisés, il arrive que ces derniers utilisent beaucoup plus de ressources (RAM, CPU, stockage) que le serveur dispose, envoyant presque toujours une erreur 500. C’est pour cette raison qu’il est essentiel de bien optimiser le code des sites web et des scripts.
  •         Délai d’attente trop élevé. Les serveurs sont configurés pour attendre un certain temps en essayant d’accéder à des pages ou des scripts. Si ceux-ci ne donnent pas de signe de vie au bout de quelques secondes par exemple, le serveur renvoie l’erreur 500 en indiquant que le temps d’attente est dépassé (Time-Out).

Évidemment, cette liste n’est pas exhaustive, et contient uniquement quelques exemples de raisons communes causant une erreur 500. Comme nous l’avons vu plus haut, chaque cas est unique, car l’erreur 500 elle-même est générique. Il faut avoir recours aux journaux (logs) pour avoir les détails de l’erreur et, ainsi, pouvoir la résoudre.

Correction de l’erreur 500

En fonction de votre position, que ce soit simple visiteur du site ou son propriétaire, voici quelques solutions qui pourraient vous aider à corriger l’erreur 500, ou du moins, donner plus de détails au webmaster de votre site web.

  •         Vérifier le site après quelques heures. Il arrive que des sites web soient mis à jour sans l’affichage d’un message. Ce n’est pas très professionnel, mais c’est comme ça. Le mieux est de voir si le site fonctionne après quelques heures (après la fin de la mise à jour). Cependant, il se peut que le problème provienne de l’hébergeur lui-même (bad gateway ou proxy), et c’est ça qui a généré l’erreur 500. Si vous êtes le propriétaire du site et que cela se produit fréquemment, voici un aperçu des différentes options et services pour vous, et changer d’hébergement pourrait être une solution définitive à ce problème.
  •         Vérifier le fichier.htaccess. Ce fichier est responsable de la configuration du serveur. Certains webmasters y apportent des modifications pour la redirection des URL par exemple. Si vous suspectez que l’erreur est causée par ce fichier, il suffit de le renommer et de recharger le site. Si tout fonctionne après un F5, il va falloir décortiquer le fichier .htaccess pour voir ce qui cloche.
  •         Allouer plus de ressources au serveur. Nous avons vu qu’une mauvaise optimisation des pages/scripts peut causer une erreur 500. Si vous êtes sûr que tout est bien codé, vous pouvez demander à votre hébergeur de vous allouer plus de ressources (plus de cores, RAM, espace de stockage, bande passante), afin de corriger l’erreur 500. Typiquement, le manque de ressource survient lorsque les besoins du site ne sont pas bien dégagés au début, et cela résulte en un mauvais choix de solution d’hébergement.
  •         Mettre à jour le CMS et ses composants. Si votre site est créé à l’aide d’un CMS, le mettre à jour peut régler le problème. Il suffit d’aller au back-end du CMS et de chercher les mises à jour disponibles. Parfois, c’est un plugin, une extension, un changement de version qui renvoie l’erreur 500.

Voilà, maintenant, vous en savez plus sur l’erreur 500. Déterminer ses causes peut-être, parfois, très difficile, surtout si l’erreur est générée par un plug-in ou une ressource qui ne se trouve pas sur votre serveur.

Dans tous les cas, nous vous conseillons d’informer votre webmaster du problème, car c’est la personne la plus qualifiée pour résoudre l’erreur 500.