Conférence formation CPF

Qu’est-ce que le CPF ?

A LA UNE Juridique - Finances

Si vous êtes un professionnel, quel que soit votre secteur d’activité, vous avez le droit de disposer d’un compte professionnel de formation. À travers ce guide pratique, obtenez les réponses à tous vos questionnements sur le sujet : le CPF c’est quoi ? Quel est l’objectif du CPF ? Comment fonctionne un compte professionnel de formation ? Focus sur le CPF !

CPF : définition et objectif

Le CPF ou le compte professionnel de formation se traduit par un compte individuel qui permet à son propriétaire de cumuler des droits à la formation, et ce, durant la période de son activité professionnelle. En tant que détenteur d’un compte professionnel de formation, vous aurez donc, droit, à des formations financées, tant que vous exercez une activité professionnelle.

Depuis janvier 2015, le CPF a remplacé le DIF ou le droit individuel à la formation. Il reprend les heures accumulées sur le DIF. En d’autres termes, celui qui détient le compte professionnel de formation est tout à fait en droit d’avoir recours au service de prestataires s’il souhaite optimiser ses compétences et ses qualifications.

Le détenteur d’un CPF a donc, le droit d’accès à une liste de formations adaptées à ses besoins, dès ses débuts dans le monde du travail. De cette manière, il va pouvoir acquérir des compétences reconnues. Et pour cause, les formations qui lui sont proposées grâce à son CPF aboutissent toutes à des certifications.

Compte professionnel de formation : comment ça fonctionne ?

Tout savoir sur l’alimentation et plafond d’un CPF

Il faut savoir que le CPF est attaché à la personne. Par conséquent, ni le contrat de travail ni le statut du concerné ne sont pas pris en considération.

Disposer d’un compte CPF signifie devoir dire adieu à l’accès aux formations professionnelles dès l’arrêt de votre activité professionnelle. Au moment où vos droits à la retraite sont liquidés, vous ne pourrez plus détenir un compte CPF.

En revanche, si vous avez comme projet de reprendre une activité professionnelle, quelle qu’elle soit après votre départ à la retraite, la réouverture de votre compte CPF est envisageable. Vos droits resteront les mêmes. Notez que l’un des plus grands avantages avec le CPF, c’est qu’il vous permet de bénéficier d’une formation utile pour affronter votre nouvelle réalité.

Il est donc, vivement recommandé de profiter de son crédit CPF dès maintenant. Vous souhaitez suivre une formation professionnelle ? Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à faire votre demande au moins une année avant votre départ à la retraite. Le CPF vous permettra, ainsi, de suivre la formation qui vous aidera dans votre nouvelle vie. De plus, vous avez le choix parmi les grands nombres de formations professionnelles possible. Grâce à votre compte CPF, vous pouvez, notamment, vous former dans le domaine du jardinage, de l’informatique, ou encore, dans celui de la cuisine. Pour renforcer vos compétences linguistiques, vous pouvez également apprendre une nouvelle langue. Mis à part cela, vous pourrez améliorer vos connaissances en matière des nouvelles technologies. Il existe, en effet, des formations qui permettent de découvrir les réseaux sociaux, leur fonctionnement, et leurs utilisations au profit des professionnels et de leurs activités. Vous verrez que ces outils et ces canaux de communication vous permettront de lancer facilement votre nouveau business.

Formation professionelle

Qui peut disposer d’un compte CPF ?

Le CPF s’adresse à une certaine catégorie de personnes qui remplissent les conditions mises en place. En effet, pour devenir détenteur d’un compte professionnel de formation, il est indispensable :

  • D’avoir 16 ans au minimum et faire ses premiers pas dans le monde du travail.
  • Que la personne ait déjà conclu un contrat d’apprentissage si celle-ci s’avère plus jeune, c’est-à-dire, ayant dans les 15 ans seulement.

Le CPF s’adresse également à :

  • Toutes les personnes qui sont à la recherche de l’emploi. Et ce, peu importe que vous soyez inscrit ou non à pôle emploi.
  • Toute personne à la retraite ayant comme projet de reprendre une activité professionnelle.

Alors, si vous rentrez dans ces catégories, vous pouvez déjà faire une demande pour obtenir un compte professionnel de formation et commencez dès maintenant à améliorer vos qualifications professionnelles !

Quelle est la période d’utilisation d’un CPF ?

Il existe deux façons d’utiliser son CPF : pendant les horaires de travail ou en dehors du temps de travail. Dans tous les cas, vous devez respecter quelques règles pour que tout se déroule comme prévu.

Utiliser son CPF pendant les horaires de travail

Si le détenteur d’un CPF souhaite l’utiliser pendant son temps de travail, il doit avant tout demander une autorisation d’absence à son employeur. Pour une formation de moins de 6 mois, il est vivement recommandé de faire cette demande 60 jours avant le début de la formation. Par contre, la demande d’autorisation d’absence doit se faire 120 jours avant les débuts de la formation si celle-ci doit durer 6 mois et plus.

Notez que votre employeur dispose de 30 jours pour vous donner une réponse. Si vous n’obtenez pas de réponse de la part de votre employeur, vous pouvez considérer que votre demande a été acceptée. Quoi qu’il en soit, il est très important que votre employeur donne un accord formel sachant que votre formation se déroulera pendant vos horaires de travail.

Pour une formation plus complète, votre employeur a le droit à l’abondement du CPF.

Utiliser son CPF en dehors du temps de travail

Commencez par créer et activer votre compte CPF sur moncompteformation.gouv.fr. Puis, contactez l’organisme de formation. Il vous enverra, ensuite, le programme et le devis. Vous devez ensuite remplir le document de prise en charge de l’OPCA. Il vous est aussi possible de vous inscrire directement depuis la plateforme moncompteformation. Sur cette même plateforme, votre dossier sera envoyé automatiquement à l’OPCA. Vous pourrez débuter la formation après validation de la prise en charge.