Qu'est-ce qu'un PaaS et quels sont ses avantages ?

Qu’est-ce qu’un PaaS et quels sont ses avantages ?

Digital

Si vous découvrez tout juste les possibilités offertes par le cloud computing, il se peut que vous soyez perdu. Entre les différents types (cloud public, cloud privé, cloud hybride…) et les différents services proposés (PaaS, SaaS et IaaS), c’est franchement difficile de s’y retrouver. Dans cet article, nous allons surtout nous concentrer sur le service cloud le plus courant qui est le PaaS (Platform as a service). En quoi se distingue-t-il des autres et qu’est-ce qui fait sa force ?

Définition du PaaS

Le PaaS (Platform as a service) qu’on pourrait traduire en français par “Plate-forme en tant que service” est un type de service de cloud computing dans lequel un fournisseur va allouer une plate-forme à ses clients, ce qui leur permettra de développer et de gérer des applications commerciales. Alors que jusqu’à maintenant, on avait besoin d’une infrastructure informatique pour cela, le PaaS permet donc de se passer de cette infrastructure, ce qui limite de fait les coûts de développement (nous y reviendrons).

Vu qu’il met à disposition une plate-forme à part entière, on distingue le PaaS du SaaS (logiciel en tant que service) où dans ce dernier cas, il s’agit juste d’une application qui est mise à disposition de nombreux utilisateurs. Quant au modèle IaaS (infrastructure en tant que service), il correspond directement à l’infrastructure du Cloud, c’est-à-dire qu’il va permettre de dématérialiser les équipements informatiques qui vont être gérés par un prestataire et non par le client qui va être de son côté uniquement responsable du système d’exploitation et des logiciels utilisés.

Quels sont les avantages du PaaS ?

Si vous êtes plutôt à l’aise avec l’informatique et le digital, alors ces quelques lignes vont sûrement vous parler. Tout d’abord comme nous l’avons mentionné dans la précédente partie, la réduction des coûts de développement fait partie des arguments forts en faveur du PaaS. En effet, d’une part vous n’aurez pas de nouveaux équipements informatiques à acheter (ce qui nécessite du temps par ailleurs pour la recherche du matériel adéquat à votre activité) et d’autre part, ce n’est pas non plus à vous de gérer la maintenance.

Rappelons que le matériel informatique est amené à évoluer rapidement et qu’il faut continuellement être à jour pour rester compétitif. Il est donc nécessaire de renouveler son parc périodiquement, ce qui prend à la fois du temps et de l’argent. En souscrivant à une offre PaaS, vous n’aurez pas à gérer ces paramètres et vous pourrez bénéficier instantanément d’un nouvel environnement de travail. De plus, vous pourrez opter à tout moment pour une nouvelle formule plus ambitieuse sans avoir à renouveler votre matériel.

En plus de cela, on peut voir les services PaaS comme des plates-formes de test. Si vous avez besoin de tester tout de suite un nouveau système d’exploitation ou une nouvelle base de données, cela devient possible sans avoir à se ruiner. On peut aussi voir cela comme une solution temporaire avant d’investir dans des infrastructures physiques plus sécurisées. Car si on devait pointer un défaut du cloud, ce serait par rapport aux risques de sécurité inhérents à son principe qui impose l’utilisation de ressources partagées. En cas de vol de données, cela peut s’avérer critique !